La spiruline

 

Une micro-algue pas comme les autres.

Les micro-algues font l’objet de nombreux travaux de recherche et de développement. Parmi elles, la spiruline (cyanobacérie), la chlorella (eucaryote très riche en protéines (50%) avec la plupart des vitamines importantes pour l'homme, dont les vitamines B1 B6 B12) et la Klamath (micro-algue bleue-verte déjà cultivée par les amérindiens dans le lac du même nom en Oregon). Ce type d’aliment est considéré en Europe comme des nouveaux aliments (“Novel Foods”) et la consommation de 24 algues (8 algues brunes, 11 algues rouges, 2 algues vertes et 3 microalgues) est autorisée en France depuis le 10 février 2014.

La spiruline, anciennement appelée algue bleue, est l’un des micro-organisme les plus anciens de la planète, apparu sur Terre il y a 3,6 milliards d’années. Elle fait partie des premières formes de vie : les cyanobactéries. Elle est issue d’une espèce à part, située entre le règne végétal et le règne animal. À la naissance de l’univers, ces cyanobactéries produisaient de l’oxygène à partir du dioxyde de carbone (concentration 100 fois supérieure à nos jours) pour les autres formes de vie présentes. Elles ont ainsi rendu l’atmosphère respirable, permettant une possible vie aérobie, elles ont servi de nourriture aux poissons, mammifères marins et à l’espèce humaine. La spiruline a survécu aux périodes glaciaires grâce à sa capacité dite de cryptobiose, c'est-à-dire qu’elle est capable de se rétracter en attendant que les conditions redeviennent favorables (c’est comme si elle hibernait).

La spiruline est généralement décrite comme une algue microscopique en forme de spirale (dont elle tire son nom : Arthrospira platensis) et elle mesure moins d’un demi centimètre de longueur. D’une couleur bleue-verte, elle est composée de filaments mobiles très petits, non ramifiés et enroulés en spirale, généralement en 6 ou 7 spires.

Composition de la spiruline

La spiruline est souvent décrite comme un aliment “miracle”, voir “magique”, car on lui confère des propriétés exceptionnelles. Elle est composée de plus de 60 substances actives : très riche en calcium et en magnésium, elle contient aussi de nombreuses vitamines et elle est riche en protéines. Elle est notamment appréciée des végétariens et des végétaliens, car c’est une des seules sources de Vitamines B12 non animale sur cette planète. Plus précisément, la spiruline contient : 60 à 70% de protéines (poids sec) dont 95% sont assimilables par l’organisme ; 18 acides aminés différents dont 10 essentiels tout au long de la vie ; 15% de glucides, 8% de lipides, 2% de fibres et 5% d’eau.

Pour donner un ordre d’idées, la spiruline est 28 fois plus riche en fer que les épinards, contient 3 fois plus de protéines que la viande, 26 fois plus concentrée en calcium que le lait et elle est 15 fois plus que riche en bêtacarotène que la carotte. La spiruline contient également de la phycocyanine qui lui donne sa couleur bleue verte.

Sa consommation

La dose journalière recommandée va dépendre de l’âge, de l’utilisation et de l’état de santé de l’individu. Les doses conseillées dans cet ouvrage sont inférieures à celles qui circulent sur de nombreux sites Internet. Pour plus de sécurité, nous avons préféré communiquer les indications de consommation issues d’études scientifiques (pour la spiruline sèche) et des travaux de Gilles Planchon (pour la spiruline fraîche) :

  • Pour l’adulte (hors femme enceinte[1]) :

    • 1 à 3 g par jour (poudre, paillettes). Cette quantité correspond à 2 ou 6 comprimés de 500 mg par jour.

  • Pour l’enfant :

    • 20 g de spiruline fraîche et 1 g de spiruline sèche, soit l’équivalent de deux comprimés de 500 mg.

  • Pour les adultes fortement carencés :

    • 3 à 10 g de spiruline sèche en cas de carences avérées.

  • Pour le sportif :

    • Jusqu’à 10 g de spiruline sèche quotidiennement, soit 20 comprimés de 500 mg ; en période d’entraînement intensif, les doses pourront aller jusqu'à 20 g par jour.

Pour tout le monde (sauf les enfants), Gilles Planchon conseille une consommation quotidienne comprise entre 30 à 40 g pour la spiruline fraîche.

A savoir : la spiruline fraîche se digère plus facilement que la spiruline sèche ; 100 g de spiruline fraîche équivaut à 20 g de spiruline sèche ! La présence des pigments (phycocyanine et chlorophylle) peut colorer les selles en noir ou en vert.



[1] Bien que la consommation de spiruline par les femmes enceintes soit plébiscitée par de nombreux sites Internet, il n’existe pas d’études cliniques sur l’homme à ce sujet, seules des études sur les animaux ont été réalisées et démontrent des résultats significatifs.

Spiruline en poudre ou en comprimé

iStock-671972198.jpg
iStock-1125381156.jpg

Bassins de spiruline